Comprendre l’enjeu de la géolocalisation dans le secteur FinTech avec 5 cas pratiques

Comprendre l’enjeu de la géolocalisation dans le secteur FinTech avec 5 cas pratiques

Les pratiques des starts-up FinTech viennent bouleverser le marché financier. Leur crédo ? Optimiser l’utilisation des services bancaires à l’aide des technologies numériques. Les FinTech permettent d’offrir de nombreux services en ligne à leurs clients mobiles. Plus besoin de se déplacer en agence, tout se fait directement depuis un smartphone : paiement, crédit, épargne, monnaie électronique, conseil client… Une « ubérisation » à marche forcée pour tout le secteur ? Plutôt une opportunité pour les banques de rester dans la course.

S’adapter à des clients de plus en plus mobiles

Cette transformation des usages clients est un phénomène qui n’est pas près de s’inverser… Aujourd’hui, il est nécessaire d’intégrer les FinTech à sa stratégie pour un modèle bancaire plus mobile et intuitif. Il existe un allié de choix dans ce domaine : la géolocalisation.
L’objectif ? Faciliter l’expérience utilisateur (UX) tout en anticipant les risques. Focus sur ces nouvelles pratiques avec 5 cas clients !

5 exemples pour comprendre les enjeux de la FinTech

Géolocalisation et banque B2B : un duo gagnant !

Dans le cadre d’un prêt aux entreprises, la solvabilité d’un client et son business plan ne sont plus les seuls critères. Aujourd’hui, les données de géolocalisation peuvent aussi servir à évaluer les risques financiers. Il suffit pour cela de savoir les utiliser.
Les données de géolocalisation permettent de renseigner la présence de concurrents, le temps passé sur une zone donnée, la densité de population visitant cette même zone, etc. Autant d’informations précieuses qui pèseront dans la balance : accord de prêt ou non, prime de risque, etc.

L’implantation d’un magasin de chaussures...
Un client d’une banque souhaite ouvrir un magasin de chaussures… Comment savoir si son activité pourra être lucrative en un point donné ? Les outils de géolocalisation peuvent évaluer les risques : grâce au terminal de paiement géocodé, au code vendeur et magasin sur chaque ticket de caisse, à la localisation des commerces environnants… Si un grand magasin de chaussures existe déjà sur la même zone, le client risque malheureusement de ne pas être suffisamment concurrentiel : la banque prévoit le risque en amont !

Faciliter les transactions en ligne pour l’e-commerce : le sms de localisation

Les transactions en ligne sont fréquemment la cible de fraudes. La géolocalisation de l’internaute, ainsi que celle de son moyen de paiement permet d’éviter celles-ci. En retraçant l’adresse de la carte bancaire, celle du lieu de paiement ainsi que le point de livraison, il est désormais facile de détecter des transactions à risques.
Si un comportement semble inhabituel, l’acheteur en ligne reçoit alors un SMS lui demandant de bien vouloir confirmer sa commande. Un bon moyen d’éviter l’envoi systématique d’un SMS de vérification, qui peut faire diminuer le taux de conversion de 46,1 %.
La géolocalisation permet ici d’optimiser le paiement en détectant systématiquement une incohérence. Le parcours client en est d’autant plus facilité.

De nouvelles opportunités pour les opérateurs de cartes bancaires : Visa, Mastercard, American Express…

La géolocalisation client est également utilisée par le réseau Mastercard tant pour le e-commerce que pour le retail. La solution Decision Intelligence permet en effet la vérification croisée du lieu de l’achat avec celui de l’acheteur. La mise en place de cet algorithme est possible grâce à la géolocalisation du téléphone de l’utilisateur via son adresse IP. En plus de localiser le client, Mastercard utilise un outil d’intelligence artificielle (A.I.) permettant de détecter si l’achat correspond aux habitudes de l’utilisateur, ou encore au montant disponible sur son compte en banque.

Éviter les « fausses » fraudes
Les fausses suspicions de fraude peuvent décourager l’acheteur. On relève en effet 118 milliards de dollars de perte chaque année en raison d’un refus de paiement pour fraude, alors que l’achat est volontaire ! Tandis que la véritable fraude bancaire coûte en moyenne 9 milliards de dollars, soit 13 fois moins…

De nouveaux TPE 100 % sécurisés

En tant que professionnel, se procurer un terminal de paiement électronique (TPE) pour les paiements par carte bancaire est un coût supplémentaire. Si les grands groupes n’ont pas à se soucier de ce genre de dépenses, ce n’est pas toujours le cas des PME ou encore des auto-entrepreneurs. Résultat : des ventes ratées en retail, dues à l’impossibilité de prendre la carte bancaire.

Dans un tel contexte, de nouveaux acteurs entrent sur le marché et bousculent les codes. Aujourd’hui, grâce à des systèmes de paiement mobile, payer par carte devient un jeu d’enfant. Un lecteur de carte à puces (fourni par SumUp, iZettle, Smile&Pay…), un smartphone et une application mobile (Apple Pay, Samsung Pay, Google Wallet…) et le tour est joué.
En ajoutant la géolocalisation à ces solutions de paiement mobile, chaque dépense d’un utilisateur est alors reportée avec le nom de l’établissement, ses coordonnées, ainsi que sa localisation sur Google Maps (et toutes ses API). Le moindre doute quant à l’une d’entre elles permet alors de détecter facilement l’utilisation frauduleuse d’une carte bancaire et de prévenir les risques !
Au-delà de l’aspect sécuritaire, une application de géolocalisation associée à un TPE permet aussi de mettre en place un programme de fidélisation. En effet, à chaque fois qu’un client utilise sa carte dans un TPE, celle-ci est automatiquement localisée et l’utilisateur peut alors accumuler des points de fidélité.

La buvette du club de sport...
Avec ce type de solutions FinTech de paiements mobiles et géolocalisés, plus besoin de démarcher sa banque. En 15 jours, tout établissement est en mesure d’accepter tous les moyens de paiement, y compris par carte et sans contact. De plus, il n’y a pas d’abonnement annuel, de faibles commissions et des transactions entièrement sécurisées. Des bénéfices évidents pour le commerçant et une expérience utilisateur optimisée !

Agrégateurs de domaine de gestion financière : la géolocalisation permet la personnalisation

Pouvoir piloter tous ses comptes depuis une même application, catégoriser ses dépenses, prévoir le solde, les virements, avoir des conseils en investissements et en épargne… Aujourd’hui l’expérience bancaire n’a jamais été aussi personnalisée et une fois encore, la géolocalisation n’y est pas étrangère.

L’exemple de Bankin
Avec Bankin, toutes les opérations bancaires sont réunies et cartographiées en une seule application : détail des transactions pour une lecture simple et claire, timeline et gestion du budget au quotidien. La détection de fraude en cas d’incohérence de localisation est facilitée et automatisée.

Les avantages de la géolocalisation ne s’arrêtent pas là : auto-détection des devises en voyage ou lors d’un déplacement professionnel, bank locator depuis une application bancaire, chatbots et consumer support quel que soit le lieu où l’on se trouve… Aujourd’hui, la géolocalisation est indispensable au confort de « l’utilisateur 2.0 ». Les acteurs de la FinTech l’ont bien compris et se dotent d’applications digitales performantes et intuitives.

Et vous ? Quand déciderez-vous de mettre la géolocalisation au cœur de votre stratégie ? Essayez Woosmap, le LSaaS qui vous permet d’utiliser la géolocalisation pour booster vos taux de conversion et améliorer le parcours client.