Last Mile Delivery : la géolocalisation au coeur d’un enjeu stratégique

Maîtrisez enfin le suivi de livraison avec Google Maps

Les entreprises du Retail sont à l’image de tous leurs homologues présents dans d’autres secteurs : tributaires des désirs de leurs consommateurs. Les consommateurs ont quant à eux des désirs modelés par les tendances de fond de leur époque ; et cette époque rend chaque jour un peu plus souverains les concepts d’instantanéité et de connectivité.
Dans ce paysage sans cesse fluctuant, les plateformes immatérielles de type Amazon semblent avoir un temps d’avance sur les détaillants plus « classiques » et proposent déjà, non seulement dans la « défricheuse » New York, mais bel et bien dans nos quartiers parisiens, la livraison de produits frais dans l’heure. En réponse à cela, les enseignes implantées commencent donc logiquement à se tourner vers l’innovation, passage nécessaire vers l’adaptation aux nouvelles exigences du marché de l’e-commerce. Le point d’orgue de cette nouvelle ère pour le secteur pourrait bien être le recours à la géolocalisation, répondant à la problématique du Last Mile Delivery, résolvant les difficultés logistiques rencontrées sur les derniers kilomètres de la livraison et offrant au consommateur une expérience client recherchée, qui l’accompagne de son premier clic jusqu’à l’arrivée du véhicule de livraison dans sa rue.

La gestion du Last Mile Delivery, l’équation clé ?

Tous les logisticiens d’entreprises proposant des services d’e-commerce sont confrontés à ce problème. Si les premiers kilomètres de livraison en milieu urbain sont souvent bien maîtrisés avec une bonne gestion des flux tendus entre stocks et lieux de livraison et un système de mutualisation des courses, les derniers kilomètres rencontrent des problèmes de congestion, facteur impossible à maîtriser entraînant des déconvenues pour le client dans l’appréciation des délais. La mise en place d’un système de géolocalisation en temps réel vient donc offrir aux consommateurs la transparence du suivi de leur colis.

L’Uberisation de la société, un nouveau paradigme à exploiter et non subir

La recherche de ce type de services de la part des clients s’inscrit dans un bouleversement progressif plus large des habitudes de consommation, presque érigé au rang d’évolution sociétale et nommé « Uberisation de la société ». Résultant de la connectivité et de la  possibilité de géolocalisation généralisées grâce aux Smartphones, ce phénomène devenu véritable axiome, pousse les entreprises à optimiser chaque jour un peu plus l’expérience client. Il recèle tant un danger pour les détaillants de voir se substituer à eux les plateformes de ventes directes, qu’une opportunité de développer leur marché en répondant aux défis de l’innovation.

Un phénomène qui s’affirme à l’étranger

Le géant américain de la grande distribution, Wallmart, s’est déjà saisi des possibilités émergentes en s’associant avec des sociétés de transport ayant recours aux applications de mise en contact entre utilisateurs et conducteurs. L’objectif étant de proposer à leurs clients des livraisons qui leur offrent l’expérience du tracking en temps réel. Parmi elles, Lyft, Deliv et inévitablement Uber, allouent donc d’ores et déjà l’opportunité aux consommateurs de bénéficier de la géolocalisation instantanée dans le service de livraison de leurs courses.

L’exemple d’Ooshop : le pionnier français

L’entreprise française Ooshop, filiale de livraisons de courses à domicile du groupe Carrefour, a quant à elle poussé l’initiative d’optimisation de l’expérience client encore plus loin. La structure met à disposition de ses consommateurs une application qui leur propose non seulement une géolocalisation en temps réel, mais aussi de bénéficier de ce qui est devenu l’alléchant slogan de leur dernière campagne : « vos courses chez vous à l’heure et à la minute près ». Une nouvelle étape dans l’e-commerce permise par la mise en place de cette application qui mêle géolocalisation et informations fournies par les livreurs, dont résulte un algorithme prédictif de la livraison ainsi qu’une interface intuitive pour que le consommateur puisse suivre son avancée.

« La livraison constitue un enjeu essentiel. C’est notre seul point de contact physique avec nos clients, c’est un domaine d’innovation important et c’est notre deuxième poste de coûts après les marchandises». Cette phrase d’Hugues Pelletier, Directeur Général d’Ooshop, résume parfaitement deux points cruciaux : l’optimisation du service de livraison est le grand enjeu pour le marché du e-commerce en plein essor, et cette optimisation passe par l’innovation. La géolocalisation vient donc se présenter comme une des clés essentielles pour répondre aux problématiques liées au Last Mile Delivery, mais pas seulement. Cette technologie vient s’imposer comme un maillon constitutif de la construction de l’e-commerce de demain, dont le plus grand défi réside dans la maximalisation de l’expérience client au sein d’un secteur de services amené à devenir progressivement norme de consommation.