Se priver de la géolocalisation ou comment rater sa stratégie de marketing local

Marketing local et géolocalisation

La location intelligence, ou géolocalisation, est LA tendance 2017 en digital marketing… Qu’ont en commun les consommateurs tous secteurs confondus ? Ils possèdent un smartphone ! La clientèle du XXIe siècle est nomade : l’internet mobile accompagne chaque décision, mais aussi chaque transaction (achat divers, recherche sur Google Maps, avis consommateur, comparatifs…). Ces insights sont une véritable mine d’or pourtant négligés par les responsables marketing de l’e-commerce. Réussir son marketing local passe par la maîtrise de la géolocalisation. L’enjeu n’est pas seulement d’être localisable lors d’une recherche, il faut également être visible dans un contexte donné : au bon endroit et au bon moment. La géolocalisation client permet d’établir un premier lead vers votre marque en affichant les points de vente à proximité. Du Store Locator au Click & Collect, il n’y a plus qu’un pas. La géolocalisation permet également de segmenter les utilisateurs et d’analyser leurs comportements.

Vous pensez que la stratégie de marketing local ne concerne que les TPE ou les PME ? Internet et plus encore l’utilisation des applications mobiles ont changé la donne. Voici les 3 erreurs à absolument éviter si vous ne souhaitez pas vous retrouver sur la touche !

Garantir son absence de visibilité en n’utilisant pas la géolocalisation

Si 93% des ventes retail sont toujours effectuées en magasin (chiffres issus d’une étude FEVAD) la géolocalisation permet toutefois d’assurer la cohérence entre les consommateurs et la marque et de faire le lien avec l’e-commerce. De nombreuses entreprises ont su développer des solutions e-commerce, sans pour autant les coordonner aux réseaux retail. Pourtant, ce sont des démarches complémentaires : une stratégie cross-canal optimisée par la géolocalisation doit être privilégiée.

Des outils à ne pas négliger


Aujourd’hui, des outils comme le Local Search as a Service (LSaaS) ou le Product Locator facilitent le Click & Collect et enrichissent l’expérience utilisateur (UX) en privilégiant un commerce local, disponible et facilement accessible. Un processus d’achat accéléré grâce à la proximité du client avec le point de vente. En effet, 25 % des utilisateurs choisissent un magasin en fonction de sa localisation (source : Waze). Si celle-ci est détectée de façon intuitive et automatique, tout en indiquant la disponibilité du produit recherché, le parcours client en est d’autant plus facilité.

Google your Business


Comment les marques passent-elles à côté d’une vente ? En sous-estimant le SEO local ! Google My Business est dans ce contexte une étape incontournable des solutions web-to-store. Combiné à une application digitale comme Woosmap, le parcours client est accéléré et le taux de conversion amélioré. Le LSaaS utilise directement la localisation des internautes pour les mettre en relation avec les points de vente, garantissant plus de visibilité, plus de leads et donc plus de ventes !

Ne contextualisez pas votre approche pour rater des ventes

Une promotion parapluie en pleine canicule ? Ou comment bénéficier d’un taux de conversion proche de zéro (ça peut servir d’ombrelle)… S’il faut savoir cibler sa clientèle, il faut aussi savoir quand et comment l’aborder. Dans ce contexte, la géolocalisation permet également d’exploiter la localisation et anticiper les besoins de l’internaute pour personnaliser son approche client.

Geofencing, beacon… des outils à maîtriser

outils de marketing local dédiés à cette contextualisation de l’approche client. Le geofencing, par exemple, permet de s’adresser directement à un consommateur via un sms ou une notification push sur son smartphone, dès lors que celui-ci passe à proximité du point de vente.
Lorsqu’un client est déjà présent dans un magasin, ce même processus peut être davantage personnalisé grâce au beacon. Cette technologie Bluetooth permet de communiquer instantanément avec un visiteur selon le rayon localisé. Promos, comparatifs, programmes de fidélisation et autres messages ultra-contextuels sont alors envoyés pour accompagner le processus d’achat.

Ne récoltez aucune information pour ne rien connaître sur vos clients

Quatre questions à se poser

  1. Quelle est votre part de web-to-store ?
  2. Quelle distance vos clients sont-ils prêts à parcourir ?
  3. D’où viennent-ils ?
  4. Quand viennent-ils chez vous (matinée, soirée, jours de congés…) ?

Si vous n’êtes pas en mesure de répondre à ces 4 questions, vous vous privez d’insights locaux essentiels. La géolocalisation fournit des informations instantanées mais permet également de garder en mémoire chaque habitude de consommation ou de recherche. En d’autres termes, des données clés pour votre stratégie d’e-marketing local.
L’e-commerce et avec lui l’e-marketing permettent la récolte d’insights qui vont non seulement vous permettre de vous rapprocher de votre clientèle tout en la fidélisant, mais aussi de vous démarquer de vos concurrents.

3 best practices pour optimiser ses campagnes géolocalisées
Être visible et accessible à tout moment,
Personnaliser son approche e-marketing,
Exploiter les données locales issues de la géolocalisation.

Avec Woosmap, la géolocalisation de vos prospects n’aura jamais été aussi simple : génération de trafic local, parcours client personnalisé, taux de conversion amélioré… Passez à l’e-marketing local et découvrez d’où viennent vos clients !