Geofencing, LSaaS, beacon : comment les combiner pour optimiser sa stratégie ?

Geofencing, LSaaS, Beacon : comment les combiner pour optimiser sa stratégie ?

Geofencing, LSaaS, beacon… ces 3 outils ont un point commun : l’exploitation des données de géolocalisation. Le but de chacun de ces dispositifs ? Améliorer le parcours client, optimiser les taux de conversion et faciliter la rencontre entre les clients et les acteurs de l’e-commerce. Si les retailers savent exploiter chaque dispositif individuellement pour booster leurs ventes en ligne et le trafic en magasin, ces outils peuvent aussi être combinés pour faire de la géolocalisation la plus efficace des alliées de l’e-commerçant. Ces 3 outils de géolocalisation ont chacun un rôle important à jouer dans la stratégie digitale des e-commerçants qui veulent profiter pleinement de l’exploitation des données clients. Web Geo Services fait le point avec vous sur les usages et les atouts propres à ces leviers marketing invisibles, puissants et capables de fonctionner en parfaite synergie.

Geofencing, LSaaS, beacon : des différences à connaître

Petit rappel sur le vocabulaire de la géolocalisation appliquée au e-commerce.

Geofencing
Le Geofencing est une pratique de ciblage marketing qui consiste à s’adresser à des acheteurs potentiels, via leurs smartphones, par le déclenchement d’actions (notification sms ou dans une app) lors de leur passage à proximité d’une zone d’intérêt définie. Cette technologie permet de paramétrer le rayonnement géographique souhaité pour contribuer à la génération de leads au niveau local.

LSaaS
Le LSaaS est une plateforme qui se met au service de la démarche Web-to-Store en facilitant la mise en relation de l’utilisateur connecté avec les points de vente les plus proches de lui. Grâce au Local Search Engine, le LSaaS a une approche data driven du Geofencing. En effet, le LSaaS analyse en temps réel les centres d’intérêt à proximité de l’internaute, en fonction de sa localisation courante ou passée. Il permet la mise en place de règles métier plus intelligentes que le Geofencing : le LSaaS fonctionne sur tous types d’appareils connectés, sites web ou applications mobiles. Le Local Search as a Service permet de générer du trafic additionnel, grâce à la recommandation automatique et intelligente de magasins, et d’accélérer la mise au panier.

Beacon
Cet outil est un capteur, fonctionnant avec la technologie BLE (Bluetooth Low Energy), qui envoie des messages sur-mesure à des prospects lorsque ceux-ci sont à proximité d’un magasin. Il permet une relation directe entre l’utilisateur et le magasin physique.

Use case : la mise en pratique des technologies de geofencing, LSaaS et beacon

Même si le parcours client devient de plus en plus fluide grâce à l’omnicanal, il reste néanmoins cadencé par des points de contact distincts selon les moments de la journée. En effet, les modes de navigation des usagers varient schématiquement de la manière suivante : le matin et le soir, à la maison, sur la tablette ; le midi sur le mobile ; l’après-midi sur l’ordinateur.
Les usagers ne sont pas ciblés de la même manière selon les moments de la journée : les temps disponibles pour les sollicitations ainsi que les besoins varient au fil des heures (ex : au déjeuner : « où vais-je aller manger ? », le soir : « quelles sont les prochaines promotions de ce magasin ? »).

Voici des exemples d’enseignes ayant déjà mis en place l’un ou l’autre de ces outils :

  • Walmart et le geofencing : l’expérience utilisateur a été enrichie par l’ajout du Geofencing qui a apporté des fonctionnalités inédites aux clients de la grande surface comme la proposition de coupon de réduction dans l’application Walmart.
  • Boulanger et son LSaaS : ce n’est pas un hasard si, quand vous recherchez un produit, le site de Boulanger vous suggère le magasin le plus proche de votre position pour l’acheter. Un LSaaS très efficace concrétise la démarche Web-to-Store, en proposant en plus, grâce à ce Product Locator, l’option retrait, très appréciée par les internautes.
  • Sephora et le beacon : l’enseigne de parfumerie a testé la mise en place d’un Beacon dans quelques magasins aux États-Unis. Si l’outil est très prometteur pour envoyer des messages et des rappels de rendez-vous, cette expérience a prouvé qu’il fallait du temps pour l’implanter convenablement. Il existe des freins : la nécessité de l’activation des notifications par l’utilisateur et des problèmes de compatibilité en fonction des appareils mobiles (IOS / Android).

Combiner ces 3 outils de géolocalisation pour un parcours client idéal

En combinant ces 3 technologies, on peut imaginer le parcours client idéal au cours d’une journée… Cela donnerait les temps forts suivants sur le plan digital :

  • De bon matin, vous recherchez sur votre tablette, à votre domicile, une idée de cadeau pour offrir une bonne bouteille de vin. Le LSaaS étant activé sur le site de l’enseigne que vous avez consulté, votre appareil vous indique le magasin le plus proche de chez vous qui propose la bouteille du millésime recherché. Vous voilà rassuré car, dans tous les cas, vous savez qu’il existe une solution satisfaisante à proximité.
  • À la pause déjeuner, sur votre lieu de travail, vous vous accordez un peu de temps pour reprendre vos recherches mais, cette fois, à partir de votre mobile. Entre temps, votre position géo-spatiale a évolué. L’application du site du e-commerçant vous localise à nouveau et vous précise la disponibilité du produit et l’itinéraire à suivre pour rejoindre le point de vente. L’article qui vous intéresse est disponible à 5 minutes à pied de votre position.
  • Arrivé sur place, le beacon se déclenche et informe en temps réel le vendeur de votre présence et de votre présélection afin de vous fournir un accueil personnalisé. Si le vendeur est disponible, il sera en mesure de venir vers vous, en connaissant a priori vos besoins et vos attentes, et pourra transformer votre visite en « Buying experience ». S’il ne peut vous prendre en charge, c’est le Geofencing qui prendra le relais pour vous accueillir, vous faire profiter d’offres promotionnelles ou vous présenter des produits complémentaires (d’épicerie fine ou des liqueurs de la même région).
  • Désormais, grâce à la reconnaissance par la géolocalisation, vous serez intégré à la base CRM et profiterez de campagnes locales personnalisées.
Les obstacles à ces nouveaux outils de géolocalisation
Les limites à ces nouvelles technologies sont leur inefficacité en l’absence d’une activation volontaire de l’utilisateur (notamment dans le cas du Beacon) et l’abondance d’alertes commerciales qui, pour certains individus parfois peu enclins à recevoir des messages, peuvent être considérées comme intrusives.

Loin de se cannibaliser, ces technologies marketing de géolocalisation sont complémentaires et interviennent à différents stades du parcours client en fonction du contexte (lieu, heure, historique de navigation, saison). Aujourd’hui utilisés isolément, le geofencing, le LSaaS et le beacon devront être combinés demain pour devenir de réels leviers pour booster les taux de conversion et accélérer et optimiser le parcours client. Dans un futur proche, ces outils marketing coloniseront les appareils mobiles pour devenir d’indispensables personal shoppers ! Soyez à la pointe de cette (r)évolution ! Web Geo Services vous fournit les outils pour construire votre stratégie ! Quelles technologies seraient les plus adaptées à votre entreprise ? Rejoignez-nous sur les réseaux sociaux pour en discuter.

Sources :
http://ebooks.capgemini-consulting.com/walmart-where-digital-meets-physical/files/assets/basic-html/page6.html
http://blog.kameleoon.com/fr/geolocaliser-experience-client/
http://www.lsa-conso.fr/beacons-en-magasin-le-bilan-de-sephora,222546